8/13 | La société d’exposition (Le Seuil 2020)

The Columbia Global Center, Paris welcomes you to a panel discussion for the release of La société d’exposition (Le Seuil, 2020)

Wednesday, January 15, 2020 at 7:00pm

at the Columbia Global Center, Paris

A Panel Discussion on the Book with:

Daniel Defert (author)

Philosopher Michaël Foessel (École polytechnique)

Computer Scientist Jean Gabriel Ganascia (Sorbonne)

Political Economist Asma Mhalla (Sciences Po)

Moderated by:

Journalist Jean-Marie Durand (author)

~~~

Columbia Global Center, Reid Hall

4 rue de Chevreuse, Paris 75006

RSVP here

~~~

À l’occasion de la parution de La Société d’exposition : Désir et désobéissance à l’ère numérique par Bernard Harcourt (Le Seuil), Columbia Global Centers | Paris vous invite à une table ronde avec:

 

Jean Gabriel Ganascia, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et membre de l’Institut universitaire de France, actuellement Président du Comite d’Ethique du CNRS,.  Il a notamment publié : Le mythe de la singularité, fait-il craindre l’intelligence artificielle   (Seuil 2017)

 Michael Foessel, philosophe, spécialiste de la philosophie allemande et de la philosophie contemporaine, et professeur à l’école Polytechnique, co-directeur de la collection l’Ordre Philosophique , il a notamment publie : La Privation de l’intime (Seuil, 2008)  Etats de vigilance , critique de la banalité securitaire  (Points essais 2016), Le temps de la consolation  (Seuil 2015 )

Asma Mhalla, maître de conférences à Sciences Po, spécialiste des enjeux politiques de l’économie des plateformes, co-fondatrice de Sapient Society

Daniel Defert, sociologue, Fondateur  de la première association française de lutte contre le sida, AIDES qu’il a longtemps présidée,  il a publié Une vie politique (Seuil 2014)

Rencontre animée par Jean Marie Durand, journaliste indépendant

~~~

Description du livre

Bernard E. Harcourt propose une critique puissante de notre nouvelle transparence virtuelle. Il livre une analyse de ce que les technologies big data font à nos vies, et de la manière dont elles s’y introduisent, et révèle l’ampleur de notre renoncement, volontaire, à la liberté – jusqu’à l’acceptation de toutes les dérives sécuritaires. Ces atteintes à nos libertés sont flagrantes ; pourtant, nous ne semblons pas nous en soucier.

Exploitant notre désir sans fin d’avoir accès à tout, tout le temps, les géants d’Internet dressent un portrait de notre propre intimité, collectent des millions de données sur nos activités, nos centres d’intérêt et nos relations, tandis que les agences de renseignement les croisent aux milliards de communications qu’elles enregistrent chaque jour. Nous continuons cependant, et malgré notre connaissance de l’instrumentalisation de ces données, de publier nos photos de familles, nos humeurs et nos pensées. Nous donnons en caisse, en même temps que notre carte bleue, nos adresses email et postale. D’où vient le sentiment de fatalité à l’égard de cette transgression du public et du privé ?

Ce livre montre d’une manière saisissante comment les nouvelles technologies exploitent notre désir illimité d’accéder à tout, tout le temps et sans attendre – au risque de la surveillance généralisée. Et invite à la désobéissance et à la résistance.

Professeur de droit à Columbia University où il dirige le Center for Contemporary Critical Thought, Bernard E. Harcourt est aussi directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et avocat de condamnés à mort dans l’État d’Alabama. Il a établi l’édition des deux cours de Foucault donnés au Collège de France, dont Théories et institutions pénales et La Société punitive. Il est par ailleurs l’auteur, en français, L’illusion de l’ordre.

Cet événement lance notre nouvelle saison de programmation culturelle sous le thème “Prométhée”. Cette saison soulèvera les questions incendiaires liées au changement climatique, à la technologie et à la masculinité.

En partenariat avec les éditions du Seuil

 

 

 

On January 9, 2020, the Éditions Le Seuil are releasing the French edition of Exposed: Desire and Disobedience in the Digital Age by Bernard E. Harcourt under the title La société d’exposition. Désir et désobéissance à l’ère numérique.